Scholars at Risk (SAR) uOttawa

Programme Scholars at Risk (SAR) uOttawa

Aider des chercheurs du monde entier qui subissent des menaces à trouver refuge.

En appuyant le Fonds du programme Scholars at Risk,
vous contribuez à promouvoir la liberté de pensée.


« Nous sommes très reconnaissants que nos étudiants aient eu l'occasion d'apprendre de Fayyaz Baqir (universitaire accueilli à uOttawa en 2018-2020) et des conférenciers invités qu'il a amenés en classe. Ses efforts pour réunir les réseaux internationaux d'universitaires dans des projets de publication conjointe ont été louables et nous avons particulièrement apprécié ses efforts pour créer des possibilités de publication pour nos étudiants diplômés.

Fayyaz a certainement apporté une énorme contribution à notre école. »

Susan Spronk, Professeure agrégée
École de développement international et mondialisation
Université d'Ottawa

À propos de SAR uOttawa

L’Université d’Ottawa a rejoint le Réseau universitaire Scholars at Risk (SAR) en 2014 et la gestion du Programme SAR uOttawa a été confiée au Centre de recherche et d'enseignement sur les droits de la personne (CREDP). Viviana Fernandez, directrice adjointe du CREDP préside le Comité de direction de la section canadienne du Réseau SAR et représente l'Université auprès du Comité consultatif international de SAR.

Scholars at Risk est un réseau international d’institutions d’enseignement supérieur qui met en avant la liberté universitaire et défend les droits de la personne des universitaires menacés et de leurs communautés partout dans le monde. Le réseau cherche à protéger les chercheurs dont la vie, la liberté ou le bien-être est menacé en leur offrant refuge dans une université partenaire.

SAR uOttawa s'associe au Réseau Scholars at Risk et à l'Institute of International Education’s Scholar Rescue Fund (IIE-SRF) pour offrir des affectations d'un à deux ans dans des départements d'accueil de l'université. SAR uOttawa est également soutenu par l'Association des professeur(e)s de l'Université d'Ottawa (APUO).

  • Initiative des universitaires à distance : Depuis janvier 2021, SAR uOttawa aide les universitaires menacés qui pourraient ne pas être en mesure de voyager grâce à un parrainage à distance. Ce programme se concentrera sur les universitaires situés au Venezuela et offrira une adresse électronique de l'Université d'Ottawa pour accéder aux ressources et bases de données de la bibliothèque et pour développer des contacts avec des collègues dans leurs disciplines.
  • Surveillance de la liberté académique : L'Université d'Ottawa est engagée dans le projet Academic Freedom Monitoring par le biais de la Clinique sur les droits de la personne depuis 2018 et contribue au rapport Free to Think par la surveillance de 7 pays dans les Amériques. En juin 2020, la Clinique sur les droits de la personne a soumis le rapport « Threats to Academic Freedom in the Americas (Menaces sur la liberté académique dans les Amériques) » (PDF) au rapporteur spécial des Nations unies (RSNU) sur la promotion et la protection du droit à la liberté d'opinion et d'expression afin de développer un rapport sur la liberté académique pour la Troisième Commission de l'Assemblée générale des Nations Unies. Lire le rapport du RSNU en anglais and français.
  • Apprenez-en plus sur le Programme Scholars a Risk (SAR) uOttawa.
  • Pour communiquer avec le Programme SAR uOttawa, veuillez écrire à scholarsatrisk@uottawa.ca.

Protéger la liberté de penser

//www.youtube.com/embed/A9KnFozU2Es?wmode=transparent&jqoemcache=addUChttps://www.youtube.com/watch?v=A9KnFozU2Esnonefalsenoresize16:9undefinedundefinedcenter
Haut de page