Le Rapporteur spécial des Nations Unies sur l'indépendance des juges et des avocats reconnaît le travail de la Clinique sur les droits de la personne du CREDP

Le Rapporteur spécial des Nations Unies sur l'indépendance des juges et des avocats, M. Diego García Sayán (ancien Ministre de la justice et Ministre des affaires étrangères du Pérou), est sur le point de présenter à l'Assemblée générale des Nations Unies son dernier rapport qui traite du rôle que les Principes fondamentaux relatifs à l'indépendance de la magistrature ont joué pour garantir l'indépendance judiciaire et du statut des menaces et défis pour l'indépendance des juges et avocats ainsi que le système judiciaire dans son ensemble, notamment les parquets, dans le contexte global actuel. Le rapport (UN doc A/74/176) sera présenté à New York lors de la 74e session de l'Assemblée générale des Nations Unies qui débutera le 17 septembre 2019. Dans son rapport, le Rapporteur spécial remercie expressément la Clinique des droits de la personne du CREDP de l'Université d'Ottawa pour le soutien exceptionnel qu'il a reçu dans la conduite des recherches et la rédaction du rapport. Le projet de la Clinique des droits de la personne qui soutient le Rapporteur spécial des Nations Unies est sous la supervision de Salvador Herencia (Directeur de la Clinique) et de Jordi Feo, Ph. D., (Coordinateur du projet) et a bénéficié des contributions des étudiants Sunita Bisan, Shona Moreau, Anna Romanniszyn, et Michelle Hennessey.

Haut de page