Le CREDP cosignataire d'une lettre à la ministre Freeland exhortant action sur le génocide Rohingya

Une lettre ouverte co-signée par des sénateurs(trices) et leaders de la société civil a été envoyée à la ministre Freeland en juin, exhortant le Gouvernement du Canada à prendre action sur le génocide Rohingya.

« En tant que parlementaires et membres de la société civile concernés, nous sommes fermement convaincus que les responsables du génocide contre les Rohingya doivent être tenus responsables par la communauté internationale. Nous sommes fermement convaincus que le Canada est en mesure d’exercer un leadership fort et efficace à l’échelle mondiale en réponse au génocide en poursuivant cette affaire devant la Cour internationale de justice. »

Lisez la lettre ici.

Haut de page