29 SEPTEMBRE 2016 - Travailler pour les droits de la personne à l'étranger

Human Rights Networking Events | Événements de réseautage en droit de la personne

Le Centre de recherche et d'enseignement sur les droits de la personne est heureux de vous inviter à un événement de réseautage en droits de la personne :

Travailler pour les droits de la personne à l'étranger

Jeudi le 29 septembre 2016
17 h
Pavillon Fauteux - FTX570
(57, Louis Pasteur, Université d'Ottawa)

Tous et toutes sont bienvenus.
RSVP à HRREC@uOttawa.ca.


C’est l’occasion pour les étudiants, les diplômés et toutes autres personnes intéressées par le domaine des droits de la personne de venir rencontrer des praticiens notoires qui viendront partager leur expérience professionnelle avec eux. Les participants auront la chance de leur poser des questions sur leur parcours et de faire du réseautage!

Intervenants :

  • Joelle MARTIN | Analyste principale de la politique, Affaires Mondiales Canada

Joelle Martin est analyste principale de la politique auprès de la Direction générale de la politique stratégique à Affaires mondiales Canada. Elle possède une vaste expérience légale, politique et de terrain au sein du gouvernement, d’organisations internationales, d’organisations de la société civile, de cabinets d’avocats privés. Au long de sa carrière, elle a assumé des fonctions dans les domaines du développement international, des droits de la personne, du droit humanitaire, de la programmation et du plaidoyer. Comme déléguée pour le Comité International de la Croix-Rouge, elle a été affectée en Colombie et en Côte d’Ivoire. Elle a travaillé comme conseillère juridique au Centre européen pour le droit des Roms (European Roma Rights Centre) à Budapest en Hongrie. Elle a également été chargée de cours au Départment d’études juridiques de l’Université d’Europe Centrale à Budapest. Joelle possède un Baccalauréat en droit de l’Université d’Ottawa et est membre du Barreau de l’Ontario.

  • John PACKER | Directeur, Centre de recherche et d'enseignement sur les droits de la personne

John Packer a occupé des postes de professeur à l’University d’Essex, où il a été directeur du Centre des droits de la personne mondialement reconnu, ainsi qu’à l’École Fletcher de l’Université de Tufts. Il a été nommé boursier de recherche au sein des universités Cambridge et Harvard et a donné des conférences dans plusieurs universités et établissements professionnels dans le monde. Il a rédigé plusieurs articles qui ont été largement diffusés et il contribue à la révision de nombreuses revues universitaires. Il est aussi membre du conseil d’administration de plusieurs ONG et il fait partie du groupe consultatif d’experts du Shared Societies Project du Club de Madrid, qui comprend près de 100 anciens chefs d’État ou de gouvernements de démocraties.

Le professeur Packer possède quelque 20 ans d’expérience au sein d’organismes intergouvernementaux, y compris à Genève pour le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés, l’Organisation internationale du travail et le Haut Commissariat des Nations unies pour les droits de la personne; au cours de ces années, il s’est penché sur des violations des droits de la personne en Iraq, en Afghanistan et en Birmanie/Myanmar, sur des exécutions sommaires, des séquestrations, des disparitions forcées et l’utilisation de sciences judiciaires, le recours aux forces civiles de la défense ainsi que sur l’indépendance des juges et des avocats dans le monde. De 1995 à 2004, il a été conseiller juridique principal, puis le premier directeur du bureau du Haut Commissariat pour les minorités nationales de l’OSCE de La Haye, travaillant partout en Europe de l’Est et en Europe centrale ainsi que sur tout le territoire de l’ancienne Union soviétique. Au cours des deux dernières années, le professeur Packer a agi à titre d’expert en matière de constitutions et de conception de processus au sein de l’équipe volante d’experts des Nations unies dans le domaine de la médiation, laquelle est rattachée au Département des affaires politiques, prodiguant des conseils sur de nombreux processus de paix et sur des transitions politiques dans le monde, mettant l’accent sur la prévention et la résolution de conflits, la gestion de la diversité, la réforme constitutionnelle et juridique et la protection des droits de la personne, y compris les minorités.


* Le Centre de recherche et d’enseignement sur les droits de la personne pourrait prendre des photos lors de cet événement pour parution sur son site Web.

Haut de page