12 FÉVRIER 2020 - Justice pour le génocide : La décision historique de la Cour mondiale pour les Rohingyas et ses implications

Le Centre de recherche et d’enseignement sur les droits de la personne et le Professeur Neuberger-Jesin sur la résolution de conflits internationaux sont heureux de présenter :

Justice pour le génocide :
La décision historique de la Cour mondiale pour les Rohingyas et ses implications

 

Mercredi le 12 février 2020
16 h
Centre de recherche et d'enseignement sur les droits de la personne
Pavillon FAUTEUX | FTX570
57, Louis-Pasteur privée | Université d'Ottawa

Événement en anglais. | Tous et toutes sont bienvenu.e.s.


Conférenciers :

  • Payam AKHAVAN | Professeur titulaire, Faculté de droit, Université McGill
  • John PACKER | Professeur Neuberger-Jesin, Faculté de droit & Directeur, Centre de recherche et d'enseignement sur les droits de la personne, Université d'Ottawa

Le professeur Payam Akhavan est avocat de la Gambie dans cette affaire et a plaidé lors de l'audience orale de décembre 2019 à l'appui de la demande de mesures provisoires qui ont été accordées par la suite.

Le professeur John Packer a été l'assistant du premier rapporteur spécial des Nations unies sur les droits de l'homme en Birmanie/Myanmar. Il est engagé auprès des Rohingyas depuis 1992 et, depuis plusieurs années, il plaide et se mobilise en faveur d'une action dans le cadre de la Convention sur le génocide.

L'affaire n'a débuté que récemment, mais les antécédents sont nombreux et le chemin à parcourir prendra quelques années. L'impact initial a dépassé les attentes, avec une série d'implications importantes. Rejoignez ces avocats pour entendre et discuter de ce qui a été réalisé et du chemin à parcourir.


12 FÉV 2020 - Justice pour le génocide
Haut de page