Siobhán Airey présente à la Transregional Academy à Berlin

En août dernier, Siobhán Airey, membre étudiante du CREDP, a participé à un atelier intensif de dix jours à Berlin, intitulé « Academy on ‘Redistribution and the Law in an Antagonistic World’ ». L’académie offre un forum pour les chercheurs en droit et autres disciplines pour examiner les effets de la répartition du droit et explorer les avenues pour la refonte des institutions juridiques afin d’assurer une répartition plus équitable. L’académie aspire à devenir un lieu de rencontre pour les chercheurs intéressés par la recherche collaborative sur la répartition mondiale des conflits, afin qu’ils puissent établir des liens avec leurs pairs partout dans le monde. Elle fait aussi partie d’une coopération stratégique entre le Forum Transregionale Studien et le Max Weber Stiftung – Deutsche Geisteswissenschaftliche Institute im Ausland. Elle est soutenue par le Ministère federal allemande de l’éducation et la recherche (Bundesministerium für Bildung und Forschung, BMBF).

Siobhán y a présenté une communication intitulée « Development Aid as Jurisdiction – exploring the juridification of global governance » dans laquelle elle esquisse une proposition pour une analyse centrée sur le concept de la jurisdiction avec un potentiel pour décrire et analyser, en termes juridiques, les domains des activités internationals qui sont gouvernées par un ensemble complexe d’instruments formels (droit) et non-formels (droit souple). Selon elle, cette approche rend plus explicite la qualité légale de leurs cadre de gouvernance par rapport aux approches plus formalistes. La proposition regroupe les constatations sur la gouvernance mondiale, la juridification, et le concept de juridiction pour analyser la gouvernance de l’Aide publique au développement (APD) ou l’aide au développement.

Haut de page