La professeure Meredith Terretta est la nouvelle titulaire de la Chaire Gordon F. Henderson en droits de la personne

La professeure Terretta a accepté un mandat de cinq ans à titre de titulaire de la Chaire Gordon F. Henderson en droits de la personne (2016-2020). Située dans le Centre de recherche et d’enseignement sur les droits de la personne (CREDP), la Chaire Gordon F. Henderson a été créée en 1991 en honneur de M. Gordon Henderson, qui a pendant longtemps appuyé et conseillé le Centre, en plus de servir à titre de président du Bureau des gouverneurs de l’Université d’Ottawa.

Mme Terretta est professeure agrégée du Département d’histoire de l’Université d’Ottawa, où elle enseigne des cours et dirige les recherches des étudiants en histoire des droits de l’homme et en histoire de l’Afrique. Elle est de retour à l’Université d’Ottawa après une année passée à l’Institute for Advanced Study de la School of Historical Studies de Princeton, dans l’État du New Jersey, aux États‑Unis (2015-2016). Elle travaille présentement sur un projet de recherche financé par le Conseil de recherche en sciences humaines (2016-2020) intitulé Activism Along the Global Fringe: Rogue Lawyers, International Law and African Rights Claims in the Twentieth Century, qui fait ressortir des données historiques afin de montrer comment les Africains, avec des activistes et des avocats en Europe, au Royaume-Uni et en Amérique du Nord, se sont servis de revendications de droits et d’arguments juridiques afin de contrer le colonialisme au milieu du XXe siècle.

Le travail de la professeure Terretta examine l’activisme juridique et les droits transrégionaux, tant passés que présents. Son dernier livre, Nation of Outlaws, State of Violence: Nationalism, Grassfields Tradition, and State-Building in Cameroon (Ohio 2014), étudie les liens entre les droits de la personne et les mouvements de libération révolutionnaires dans le contexte de la décolonisation du Cameroun français et du Cameroun britannique sous tutelle des Nations Unies. Elle a récemment codirigé l’ouvrage African Asylum at a Crossroads: Activism, Expert Testimony, and Refugee Rights (Ohio 2015), une collection d’essais portant sur la jurisprudence en matière d’asile de réfugiés africains. Ses essais ont également été publiés dans le Human Rights Quarterly, le Journal of World History, le Journal of African HistoryMatériaux pour l’histoire de notre temps et Politique africaine, pour n’en nommer que quelques‑uns. 

Mme Terretta est également juriste-conseil sur la situation politique, sociale et culturelle de l’Afrique équatoriale contemporaine. Elle a agi comme témoin expert pour de nombreuses demandes d’asile faites par des citoyens africains aux États-Unis, au Canada et au Royaume Uni.

À titre de candidate pour la Chaire Gordon F. Henderson, la professeure Terretta a donné une conférence intitulée « L’activisme à l’ombre de l’universalisme : Les droits humains, hier et aujourd’hui? » le 4 mars dernier. Pendant le semestre d’hiver 2017, elle offrira également un cours en ligne par l’entremise du CREDP, intitulé « Human Rights in the Age of the Universal Declaration” (DCC3111 / HIS3397B) ».

Le CREDP est heureux d’accueillir Meredith Terretta à titre de membre, de chercheuse principale et de collègue et a hâte d’appuyer son travail et de partager les résultats de ses recherches dans la sphère académique et au-delà.

Pour des informations additionnelles, veuillez consulter son profil.

Haut de page