Nouvelle base de données sur les droits internationaux de la personne et le Canada

Human Rights Internet (HRI) et le Centre de Recherche et d’Enseignement sur les Droits de la Personne (CREDP) de l’Université d’Ottawa sont fiers d’annoncer le lancement aujourd’hui d’une nouvelle ressource en ligne : la Base de données sur les droits internationaux de la personne et le Canada (IHRCanadaDb).

La base de données est une ressource sans égal. Elle contient plus de 600 documents classés en trois catégories : les instruments contraignants en droit international (traités/conventions); les instruments non-contraignants, comme les déclarations des organismes internationaux; et les documents de surveillance internationale, y compris la jurisprudence de la Commission interaméricaine des droits de l’homme et les organes de traités des Nations Unies qui veillent au respect des traités des droits de la personne. La base de données inclut les documents officiels qui établissent les standards internationaux pour les droits de la personne, et des informations sur la position officielle du Canada vis-à-vis les instruments internationaux.

En donnant accès à cette information gratuitement dans les deux langues officielles (Anglais et Français), HRI et le CREDP espèrent que la base de données permettra une meilleure compréhension du droit international en matière des droits de la personne et leur application au Canada et qu’elle encouragera un dialogue sur la mise en œuvre des engagements internationaux du Canada en matière des droits de la personne. Cette puissante ressource peut aussi être utile dans le contexte de projets de formation et d’éducation et fournir une solide base pour la promotion des droits de la personne.

L’IHRCanadaDb aura une utilité immédiate pour les juristes, les hauts fonctionnaires, les chercheurs, les universitaires, les enseignants, les défenseurs des droits de la personne, les représentants communautaires et toutes personnes intéressées par les droits de la personne applicables présentement au Canada.

La base de données sera régulièrement mise à jour grâce à la Clinique sur les droits de la personne du CREDP pour assurer qu’elle demeure une ressource utile et précieuse pour les années à venir.

Haut de page